AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When ice cream keeps all you attention ; Qi Yi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: When ice cream keeps all you attention ; Qi Yi   Mar 29 Sep - 20:35

C’était la journée de pré-rentrée pour les étudiants étrangers à l’université Chuo. Leah était impressionnée par le campus. Elle avait la chance d’avoir déjà vécu un an au Japon donc elle connaissait plus ou moins bien le système de transports en commun, et elle n’avait donc pas eu trop de mal à venir jusqu’à l’université en train. On lui avait expliqué qu’il y avait deux façons d’aller à l’université, et elle avait choisi celle où il fallait marcher dans la forêt en passant devant le zoo de Tama. Leah aimait la nature et le calme qu’elle procurait, elle aimait beaucoup moins les trains bondés.
La matinée avait été consacrée à la réunion d’informations et la visite du campus. La jeune fille s’était retrouvé avec tous les autres étrangers venus écouter des informations sur les séismes, le fonctionnement des cours, et elle avait également dû se présenter brièvement en Japonais devant tout le monde. La canadienne n’aimait pas trop ce genre de présentations forcées et encore moins les réunions scolaires qui l’ennuyaient au plus haut point, donc elle gribouillait des petits dessins sur sa feuille à l’origine destinée à prendre des notes. Tant pis.
La visite du campus avait été rapide mais efficace. Ce dernier était juste immense. Onze bâtiments scolaires et administratifs, un gymnase, un complexe sportif, des terrains de sport à perte de vue, un bâtiment réservé exclusivement aux cafétérias de l’université … Rien à voir avec le petit lycée de Kyoto dans lequel elle avait étudié.

C’était désormais la pause de midi et les étudiants étaient autorisés à manger où ils le voulaient afin d’essayer un peu les menus proposés par la fac. Puis ils devraient revenir dans le bâtiment onze vers quatorze heures afin de passer un test de niveau de Japonais permettant de les placer dans leur nouvelle classe. Leah angoissait un peu, elle n’avait pas révisé son Japonais du tout, étant arrivée à peine deux jours auparavant, encore épuisée du vol et des treize heures de décalage horaire. C’ était donc une Leah nerveuse qui pénétra dans la cafétéria principale de l’université. Elle aurait peut-être dû se rendre ailleurs vu comment c’était bondé mais elle avait envie de goûter aux spécialités de l’université, et surtout manger un bon curry.
Après avoir passé une dizaine de minutes à décrypter les menus proposés, la jeune fille finit par confirmer le fait qu’elle mangerait un curry et se rendit dans la file d’attente adéquate. C’était intelligent de voir que selon le type de plat que l’on voulait il y avait différentes files d’attente, cela réduisait ces dernières.

Leah, une fois servie, alla se poser sur l’une des tables. Elle n’avait pas encore eu vraiment le temps de rencontrer les autres étudiants en échange universitaire et donc elle mangerait seule cette fois. A peine installée qu’elle se relevait pour aller chercher à boire. Des distributeurs proposaient de l’eau et du thé vert, elle opta pour le second choix.
Sa tasse de thé brûlant en main, elle allait retourner à sa place mais un distributeur vendant des glaces attira son attention, elle se dit qu’elle pourrait aller en prendre une à la fin de son repas. Concentrée sur la machine, elle ne regardait pas devant elle et percuta de plein fouet une personne qu’elle n’avait évidemment pas vue. Son thé se renversa sur elle et Leah poussa un cri de surprise. « Je suis vraiment désolée !! Je n’ai pas fait attention, j’espère que vous ne vous êtes pas brûlée ? » Par automatisme, et trop perturbée par le fait d’avoir peut-être ébouillanté quelqu’un, elle avait parlé en anglais. Avec la chance qu’elle avait le type devant elle ne parlait pas un mot d’anglais – les asiatiques n’étant pas réputés pour avoir la cote dans la langue universelle, et elle venait de passer pour une sombre idiote.
avatar
AVATAR : Willa Holland
ÂGE : 21 ans
NATIONALITE : Canadienne

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When ice cream keeps all you attention ; Qi Yi   Mer 30 Sep - 1:33



when ice cream keeps all your attention


La pause de midi venait de sonner. Libération pour les élèves asiatiques, repos pour les professeurs. Monsieur Yan restait dans sa salle, assit sur un siège confortable, les coudes posés sur la surface du bureau, son front appuyé contre ses mains liées. Il réfléchissait à diverses choses, et il ne savait même pas comment remettre de l'ordre dans ses idées. Il poussa un soupir, tout en s'affalant sur sa chaise, regardant distraitement le plafond de la pièce. Il était sous ses yeux, certes, Qiyi mais n'était pas bien sûr de le voir. Sa concentration était ailleurs. Il fallait qu'il la repêche au plus vite, parce qu'il n'allait pas mener large sinon. Il se leva donc lentement de sa chaise, et récupéra tout aussi rapidement ses affaires, en mettant tout dans son sac proprement. Il se dirigea vers la sortie de la salle et éteignit les lumières avant de fermer à clé.

Direction la cafétéria, même s'il avait plus envie d'une boisson chaude que d'un repas lourd et gras. Il se prendrait un sandwich là-bas, quelque chose de pas trop lourd et de rapidement digérable. Ce serait le mieux. Malgré cette fatigue qui s'emparait de sa motivation, il gardait le sourire lorsqu'il croisait ses collègues ou des élèves qu'il connaissait. Il se permettait de les saluer, ou bien de leur parler quelques minutes. Deux étudiantes s'arrêtèrent à sa hauteur, afin de lui demander une petite précision sur le dernier cours qu'ils avaient eu juste avant. Il n'était pas complètement idiot, il voyait leurs sourires niais, leurs regards et leur visage. Il ne se trouvait pas spécialement moche, il était même plutôt pas mal, mais de là à ce que des filles agissent comme des groupies autour de lui … En fait, il n'y faisait pas attention, préférant faire l'innocent plutôt que d'entrer dans leur jeu. Il n'était pas du genre dragueur ou bien même le type qui use de ses charmes. Il continua donc son chemin après les avoir rapidement salué. Aujourd'hui, il n'avait pas mis de costume : pas de chemise, de pantalon à pinces, ni de cravatte. Et lorsqu'il ne s'habillait pas ainsi, comme dans le cas présent, il se fondait parfaitement avec la masse étudiante qui traînait dans les couloirs. On dit que les asiatiques ne font pas leur âge, Qi Yi était le parfait exemple de cette phrase.

Il préféra passer dans la salle des professeurs avant tout, il y déposa ses affaires de cours et mit ses cartes dans les poches de son jean blanc. Il n'était pas vêtu de façon extraordinaire, mais de cette manière, il passait assez inaperçu, même s'il pensait qu'il n'était pas du tout professionnel. Il avait plus l'allure d'un étudiant que celle d'un professeur, mais qu'importe, si cela lui permettait d'être discret. Il se dirigea vers la boulangerie de l'école, et après réflexion, prit un sandwich : pain de mie blanc sans croûte, tomates, salades, poulet, sans œufs ni mayonnaise. Il avait plusieurs allergies et devait faire attention à son alimentation. Voilà pourquoi il était si pointilleux lorsqu'il commandait quelque chose. Il vérifiait bien ce qu'il avait dans son assiette, il ne voulait pas terminer à l'hôpital. Une fois son maigre repas en main, il n'avait pas la foi de retourner dans la cafétéria des professeurs, et décida de s'installer dans celle des jeunes. Il cherchait du regard un coin libre, en marchant plutôt lentement, quand il percuta quelqu'un. Pas une faible rencontre, non, et malgré qu'il n'avait pas lâché son précieux pain, il se retrouva tâché de thé, tout comme la deuxième victime de cette collision. « Je suis vraiment désolée !! Je n’ai pas fait attention, j’espère que vous ne vous êtes pas brûlé ? » Il aspira l'air entre ses dents avec une grimace et attrapa son pull blanc afin de le décoller de sa peau.

Il reporta son attention sur la jeune femme en face de lui. Elle n'était pas asiatique, et n'avait pas non plus parlé japonais. Aaron lui adressa un sourire amusé. Du fait qu'elle ait parlé en anglais, mais aussi parce que sa réaction était aussi adorable que normale. Quoi que … Peut-être que ce genre de contacts se perdait à la longue. « Ce n'est pas grave, ne vous en faites pas ! » Il lui avait bien évidemment répondu dans la même langue. Elle n'avait pas l'air habituée à l'endroit, et lui, était professeur d'anglais. Se connaissant, même en étant étudiant, avec un niveau médiocre en anglais, il aurait tenté de la mettre à l'aise en communiquant dans le même langage. « Vous, ça va ? » Il n'avait même pas de mouchoirs à lui proposer, n'ayant pas son sac sous la main, et il se mit à réfléchir. « Ne bougez pas. » Il passa à côté d'elle afin d'aller chercher des serviettes en papier un peu plus loin pour revenir vers l'étudiante et les lui tendre. « Je suis vraiment désolé, je ne regardais pas franchement devant moi … » Il s'en voulait surtout de ne pas avoir assez dormi la nuit dernière, parce qu'il avait fait des recherches sur son ordinateur, ce qui avait mangé une partie considérable de ses heures de sommeil. Il était tête en l'air, et il n'aimait pas vraiment ça. Il s'inclina poliment, tout en souriant, embarrassé.

Paroles de Yiqi : #9E7160


_________________
avatar
AVATAR : yan aaron (yan ya lun)
ÂGE : 28 ans
NATIONALITE : tw

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When ice cream keeps all you attention ; Qi Yi   Mar 13 Oct - 22:52

Et voilà, elle commençait bien l’année scolaire, à se faire remarquer directement en plein milieu de la cafétéria le jour de la rentrée. Du Leah tout craché vous me direz, maladroite, distraite, dans la lune, tout ce que vous voulez. Résultat, à cause de sa soudaine fascination pour le distributeur de glaces au fond du réfectoire, la jeune canadienne n’avait pas vu l’étudiant arriver en face d’elle et l’avait percuté, renversant le thé brûlant sur lui. Polie et respectueuse de nature, elle s’était confondue en excuses auprès de la pauvre victime, s’inquiétant de l’avoir brûlé. Mais pour accumuler les gaffes, elle avait machinalement parlé en anglais alors qu’elle se trouvait au Japon, terre où 10% de la population parlait un anglais dit « fluent ». La vision du jeune asiatique tirant sur son pull lui fit comprendre que oui, il avait été brûlé. « Oh, je suis tellement désolée … » répéta-t-elle, confuse.

Puis la réponse de l’inconnu dans un anglais parfait laissa Leah perplexe, interdite. Hein ? Ce gars-là était bilingue ? Il faisait donc partie de ces fameux 10% de la population nippone à savoir parler un anglais non décortiqué en syllabes étranges ? Ou alors … Il n’était pas Japonais. Et c’était un étudiant en échange comme elle. Bien qu’il semble plus habitué qu’elle aux lieux. Mais Leah avait entendu que les étudiants asiatiques en échange à Chuo pouvaient rester plusieurs années consécutives, contrairement aux occidentaux limités à six mois ou un an. Trop de questions dans sa petite tête …
Leah réagit enfin une fois que le jeune homme lui ramena des serviettes en papier. Bien sûr elle l’avait entendu lui dire que ce n’était rien, qu’il ne fallait pas qu’elle s’en fasse, et qu’il lui avait aussi demandé si elle allait bien, mais elle avait été trop surprise pour avoir le temps de répliquer, ce qui l’amenait au moment où il tendait les serviettes devant elle et où il fallait bien qu’elle les récupère. « Euh … merci. » Et l’asiatique en rajouta une couche en s’excusant à son tour, disant qu’il ne regardait pas devant lui. La jeune fille secoua la tête de gauche à droite et poursuivit : « non c’est entièrement ma faute, j’étais absorbée par … autre chose ». Admettre qu’elle venait de vider sa tasse de thé brûlante sur un parfait inconnu parce qu’elle lorgnait sur les glaces ? Hors de questions, notre Leah internationale avait un peu de dignité tout de même. Lorsqu’il s’inclina poliment, Leah fit de même par automatisme. Elle avait déjà vécu un an au Japon, elle avait l’habitude des courbettes à tout va après tout.

Puis sa nature curieuse revint au galop, une fois l’incident clos et l’effet de surprise dissipé. Elle tenta un sourire maladroit et sûrement très niais, et ne se préoccupant pas de son repas qui allait sûrement refroidir, tout seul sur son plateau un peu plus loin, elle demanda : « Tu es aussi un étudiant étranger venu étudier à Chuo ? J’avoue que ce n’est pas la façon la plus naturelle de rencontrer quelqu’un mais enchantée, je m’appelle Leah et je viens du Canada ! » Elle ne le savait pas encore, mais elle venait encore une fois de mettre les deux pieds dans le plat. Et pas qu’un peu …

HJ : je suis TELLEMENT DESOLEE du retard T-T Chaque jour je me disais « je vais rper » et j’ai été prise par mes cours, mon stage itout … et puis j’aime pas faire traîner après on perd la motivation T-T
avatar
AVATAR : Willa Holland
ÂGE : 21 ans
NATIONALITE : Canadienne

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When ice cream keeps all you attention ; Qi Yi   Mer 28 Oct - 23:16



when ice cream keeps all your attention


Se retrouver avec du thé bouillant sur lui n'était pas commun. Lui qui était si pointilleux et soigné. Il était bien rare de trouver des tâches sur ses vêtements, il préférerait même rester torse nu que de porter quelque chose de sale. Ici, rencontre hasardeuse, il n'avait pas le choix que de garder ses habits, il ne pouvait quand même pas se dénuder dans une cantine remplie d'étudiants. Il se contenta de garder le tissu loin de sa peau, évitant ainsi d'avoir des blessures, même légères, et de sentir que son pull était sale, mouillé, empestant le thé. En soi, ce n'était pas si grave, mais pour une personne maniaque, c'était difficilement supportable. Bien sûr, il n'était pas le genre de personnes à faire une crise, mais plutôt dans le type calme et patient. Il se changerait quand il en aurait le temps, juste avant de reprendre les cours, certainement.

Il prit quelques minutes pour observer la jeune femme face à lui, elle n'avait pas une seule particularité asiatique. Et à entendre son accent anglais, elle était certainement des pays de l'ouest du globe. Elle avait la peau couleur pêche, ses cheveux étaient longs, ondulés et d'une jolie teinte chocolat, ses yeux clairs. Une belle jeune femme en somme. Il l'écouta s'excuser encore une fois, mais il insista sur le fait que ce n'était pas entièrement de sa faute. En vérité, s'il avait fait un peu plus attention à ce qu'il se passait devant lui, et non aux alentours pour trouver une place parmi les étudiants, il aurait pu l'esquiver. Mais dans ce cas-là, il n'aurait pas fait une nouvelle rencontre. Il voyait ça positivement, même si son pull blanc prenait une autre couleur. Il remarqua qu'elle ne réagissait pas devant ses paroles, alors il se décida d'agir et d'aller chercher des serviettes en papier non loin de là, près des couverts, etc. Quand il revint devant elle, en lui tendant les serviettes, il lui souriait, tout en s'inquiétant un peu pour elle, bien que le pull d'Aaron semblait avoir pris tous les dégâts.

Par autre chose ? Elle venait de lui dire qu'elle avait été dans ses pensées, mais la façon dont elle lui avait dit cela, avait agrandit le sourire du plus vieux. Sans doute ne valait-il pas qu'il sache la raison de sa distraction, si elle hésitait tant à le lui dire, il n'insisterait pas bien que sa curiosité fut légèrement piquée. Elle s'inclina poliment devant lui mais il secoua sa main pour lui confirmer que ce n'était vraiment pas la peine. Qiyi plissa les yeux lorsqu'il s'aperçut de son changement de comportement : un sourire un peu maladroit. Il se demandait bien ce qui pouvait passer par la tête de cette inconnue pour agir de la sorte. Elle posa une première question ; à savoir s'il était aussi un étudiant transféré. Raté. Puis elle se présenta ; elle s'appelait Leah et venait du Canada.

Qiyi sourit, amusé qu'elle le voit comme un autre étudiant, tout comme elle, alors qu'il avait 28 ans et qu'il était prof d'anglais dans ces murs. Il ne voulait pas la mettre mal à l'aise, l'embarrasser et recevoir d'autres excuses, alors il entra plus ou moins dans son jeu. Il se contenta d'esquiver la première partie de son dialogue. « Mon prénom anglais, c'est Aaron, ce sera certainement plus simple pour toi. Je suis de Taïwan, et les prénoms chinois peuvent être compliqués, n'est-ce pas ? » Il rigola légèrement. Il n'était pas aisé de parler chinois, tout comme pour un asiatique, il était difficile d'apprendre les prononciations anglaises. Aaron avait eu la chance d'avoir un côté maternel anglais, et donc une bonne base dés le début. Il parlait cette langue depuis longtemps, et à l'entendre, c'était presque parfait. À leurs côtés, une table s'était libérée, et le plus vieux des deux jeta des coups d’œil dans cette direction, tout en secouant son pull afin que la chaleur du thé s'en aille. Il avait un t-shirt noir en dessous, et heureusement, la tâche ne se verrait pas, et son corps n'était pas non plus visible. « Que dirais-tu de manger ensemble ? Je crois qu'on a bien mérité de s'asseoir un peu ! »

Paroles de Yiqi : #9E7160


_________________
avatar
AVATAR : yan aaron (yan ya lun)
ÂGE : 28 ans
NATIONALITE : tw

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When ice cream keeps all you attention ; Qi Yi   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
When ice cream keeps all you attention ; Qi Yi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Attention, araignées qui tuent ..
» Micro-ondes et WIFI: Attention
» Missive a l'attention de l’Archevêque Bénédictus
» Fais attention à ta vie... {Etoile Bleue - Nuage Froid - Nuage du Zénith}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONE DAY IN SEISEKI :: Université Chuo
中央大学
 :: ヒルトップ Hill Top :: Réfectoire
-